Vigne

                      Vitis vinifera

 

Après avoir lu des articles sur la greffe en oméga, je ne désire plus greffer de cette façon. Rapidité et bonne reprise sont les seules qualités de cette greffe, mais des nécroses  apparaissent au niveau du point de greffe et freinent la sève, ce qui implique une plus grande sensibilité aux maladies et une longévité bien moindre.
Désormais, je greffe mes vignes en anglaise ou fente ce qui prend plus de temps. C'est pour cette raison que j'ai augmenté le prix à 9 euros.
Je préfère prendre le temps de faire les choses bien pour que vos vignes nourrissent encore les enfants de vos petits enfants.

 

Toutes les variétés proposées sont résistantes aux maladies et ne nécessitent pas de traitements.


Greffé sur SO4 pour sol humide, 3309 pour sol acide ou R110 pour sol sec.
9 euros
Plus d'infos sur les porte greffe en bas de page!

 

Amandin : Raisin blanc à grandes grappes, pulpe ferme, saveur musquée, bien sucré.

Maturité : septembre

 

Chavette noir : Petites grappes de raisin noir a la saveur douce, productif et insensible aux maladies.
Maturité : septembre

 

Exalta : croisement entre muscat de hambourg et perlette. Raisin sans pépin, grande grappe de raisin blanc à la saveur muscatée.
Maturité septembre

 
Helena : Raisin rose sucré, délicieux goût floral.
Maturité septembre 
 

 

Velda velzo : Cépage blanc d'origine italienne

 
Villard noir : Noir à grappes moyennes, très rustique. Chair juteuse au gout herbacé. productif.
Maturité fin août-début septembre

 

  •  Cépages hybrides "producteur direct" croisement de Vitis riparia et Vitis labrusca.

Dattier de Saint vallier : Belle grappe de raisin blanc, les baies sont grosses, juteuses et sucrées. Débourrement tardif.
Maturité octobre.


Clinton : Très grande vigueur (une pousse annuelle peut dépasser les 6 mètres) idéal pour une treille.
Raisin noir à grappes moyennes ,  goût foxé, excellent en jus. Très productif.
Maturité : septembre
 


Concorde : Raisin rouge à grappes moyennes, goût foxé très prononcé rappelant le cassis.
Maturité : sept/oct 
 

 

Cunningham : Belles grappes de raisin bleu/noir agréablement sucré et un peu musqué.

Bien vigoureux et très fertile!
Maturité : mi-septembre  

 
Isabelle : Raisin violet-noir à grappes moyennes , le goût est foxé, framboisé , excellent.
Maturité : mi septembre 

Jacquez : Raisin noir à grandes grappes,gout foxé. Productif.
Maturité : fin septembre


Noa : Raisin blanc à grappes moyennes. baies moyennes, rondes, pulpe molle à saveur très foxée caractéristique.

Très vigoureux 

Noa rose : A grains roses Maturité septembre
 


Othello : Raisin noir bleuté, grains ronds, grappes moyennes à grandes, pulpe molle à saveur très foxée et framboisée. Productif.
Maturité fin aout-début septembre 

 

  • Distance de plantation : 1.2m en culture classique
  • Situation : Plein soleil
  • Sol : tout type de sol mais drainant.
  • Feuille : Caduque
  • Fleur : Très petites, verdâtres et regroupées en grappes.
  • Fruit : Baies de forme et de couleurs variables ; blanc, jaune d'or, rose, violet ou noir.
  • Mise a fruit : 1 -2ans
  • Rusticité : selon la variété

 Conduite :

 

 Vous pouvez faire grimper la vigne sur une pergola ou tout autre support costaud.
La conduite traditionnelle espace les pieds de plus ou moins 1.2m, on rabat 3-4 sarments à 2 yeux.
On attache la vigne sur 2 ou 3 fils.


Autre méthode dite en queue de quenouille, utilisée avant l'apparition du fil de fer :
Chaque pied de vigne possède un tuteur,un ou deux sarments seront attachés à mi-hauteur du tuteur, avec un brin d’osier, puis ils seront pliés vers le bas et attachés à nouveau, formant ainsi un demi cœur ou un cœur, lorsque qu’il y a deux sarments sur le tuteur. Ces opérations sont effectuées en deux fois en cour de végétation.
Cela emprisonne les grappes de raisins dans le feuillage, mais elles se tourneront naturellement vers l’extérieur pour mûrir. Que la nature est bien faite…
La vigne restera ainsi jusqu’aux vendanges.

Porte greffe

 

       SO4 :

1901−1933, croisement entre Vitis berlandieri et Vitis riparia.

Le SO4 a une bonne résistance au phylloxera et correcte vis-à-vis des nématodes parasites de la vigne. Il présente une tolérance au calcaire jusqu'à 35 % de calcaire total. (17 % de calcaire actif) Il est tolérant aux sols acides, même aux chlorures. (sel marin)

Avec son système racinaire traçant, il est ainsi bien adapté aux sols humides.

R110 :

1902. Croisement entre Vitis berlandieri et Vitis rupestris
Le 110 R est un des porte-greffe les plus résistants à la sécheresse, mais il ne tolère que très mal l'humidité. Il a aussi une bonne résistance a phylloxera. Il supporte des terrains de 17 % de calcaire actif.

Son système racinaire est plongeant. il est bien adapté aux sols secs, pauvre, caillouteux.

3309 :

1881,croisement d'un Vitis riparia avec Vitis rupestris.
Il a une bonne tolérance au phylloxera. Sa tolérance au calcaire est faible, pas au-delà de 20 % de calcaire total et 11 % de calcaire actif . Il est bien adapté aux sols acides. Il tolère bien un excès modéré et momentané d'eau, mais redoute les coups de sécheresse.
Il convient bien aux sols argileux et argilo-siliceux peu ou pas calcaires.