Pommier

Ce que je propose n'est pas à proprement dit un pommier nain mais un pommier à faible développement. Le porte greffe agit sur la vigueur et la taille adulte de l'arbre, ce qui permet de l'installer dans des petits jardin où il n'y aurait pas la place d'y mettre un « vrai » pommier.
Il y a des contreparties: cet arbre a besoin d'un tuteur à vie, d'avantage d'apport en eau et en nourriture qu'il a du mal à trouver tout seul et il ne vit qu'une vingtaine d'années.
Cependant, il a une mise à fruits beaucoup plus précoce (2ans).

Il peut aussi servir de transition lorsque on veut des fruits rapidement mais si vous avez de la place, un porte greffe plus vigoureux demande beaucoup moins de soins.

Pépinière Grange

Il lui faut un pollinisateur, donc deux arbres que l'on peut planter à 1,5m-2m l'un de l'autre.

          17 euros arbre greffé en racines nues

  • Distance de plantation : 1,5 à 2 mètres
  • Hauteur : 3 mètres
  • Sol : Bonne terre fertile avec apport d'eau régulier
  • Mise a fruit : 2 ans
  • Rusticité : -25°c


Variétés : Toutes ces variétés sont résistantes aux maladies. Je vous propose celles qui ont le plus de valeur à mes yeux au niveau gustatif.

Belle fille de salins : De taille moyenne, chaire croquante, douce et parfumée ( amande amère).

Novembre à mai

Blanche d'Espagne : De bonne taille, croquante, juteuse, très parfumée ( fleurie ). Ma favorite.

Décembre à mars.

Court pendu rouge : De taille moyenne, très ferme, juteuse et acidulée  ( anisée ).

Décembre à avril

Gravenstein : Précoce, de belle taille, sucrée et juteuse, une très bonne pomme précoce.

Septembre

Reine des reinettes : Précoce bien connue, sucrée et acidulée avec un bon parfum. Bon pollinisateur.
Septembre

Reinette clochard : Belle pomme plutôt grosse, douce, acidulée avec un fort parfum typique des reinettes.
Décembre à mars

Reinette de Brive : Calibre moyen, très sucrée, acidulée, juteuse et très parfumée.
Novembre à mai
 
    On peut le conduire en espalier et autres formes palissées.
Ne pas oublier le tuteur car il ne peut tenir de lui même surtout quand il commence à fructifier.
C'est le type de pommier que l'on voit en « grandes cultures » arbo.

On peut l'intercaler entre de grands arbres tout juste plantés (type franc ou noyer...). Quand ces grands arbres auront l'âge  « adulte » ( au bout de  20 ans), le pommier ne produira plus et pourra être coupé. Cela permet d'optimiser la place.